Pollution de la plage du Bureau:

L'automne est arrivé, les estivants sont repartis. Ceux du mois d'août, particulièrement les habitués de la plage du Bureau, ont vu leur séjour perturbé par une longue période d'interdiction de baignade pour cause de pollution bactériologique des eaux de baignade de la conche. 

 

Saint-Palais-sur-Mer bénéficie, pour ses plages du centre,  de la certification "Démarche Qualité Eaux de Baignade" . Afin de garantir aux baigneurs de profiter d'une eau saine, la commune s'engage à interdire la baignade suite à d'importants phénomènes pluvieux. En effet, les eaux pluviales sont ramenées, par divers cheminements, vers les plages en drainant toutes sortes de déchets qui peuvent être polluants. Des analyses sont faites et dès qu'elles sont bonnes, la flamme rouge est remplacée par la verte. Pour le plus grand bonheur des estivants qui ont parfois plus ou moins patienté .  Il s'agit, alors, d'INTERDICTIONS PREVENTIVES conformes au cahier des charges de la DQEB. 

 

Tant que les analyses ne seront pas conformes aux normes, la flamme restera rouge.

 

Pour en savoir plus : https://www.stpalaissurmer.fr/vivre-ensemble/environnement/qualite-des-plages-et-de-leau/

Mais, suite au très important déluge qui s'est déversé sur notre commune le 13 août au matin et qui a provoqué de gros dégâts, la flamme rouge a été hissée pendant 10 jours. Cette fois, non pas dans un but de précaution mais pour pollution bactériologique avérée des eaux de baignade.

Le lessivage des sols après une longue période de sécheresse par les eaux de pluie avait eu une part de responsabilité.

 

La cause principale a été un débordement des réseaux d'assainissement dans le Lac.

Les réseaux d'assainissement  (le tout à l'égout, https://www.agglo-royan.fr/assainissement_c ) ramènent les eaux usées d'une grande partie de la presqu'île d'Arvert à la station d'épuration, STEP, située à Saint-Palais. Les eaux épurées sont ensuite rejetées en mer au niveau du Puits de l'Auture (mais aussi servent à arroser le golf de Royan situé à proximité de la STEP). 

A cause de la saturation des réseaux, une de ses nombreuses pompes, située à proximité du Lac, a débordé, provoquant une arrivée massive d'eaux sales, contaminées par des germes fécaux, dans le Lac.

L'émissaire du Lac se trouve au milieu des rochers de la conche du Bureau, entre Chez Lolo et le petit port, donc en plein milieu des eaux de baignade. C'est le "trop plein" du Lac qui se déverse à cet endroit, tout le long de l'année, en flot continu et abondant. Ci-dessous les photos prises à marée basse de l'exutoire pendant la période de pollution de mi-août.

 

 


Télécharger
Communiqué de la Mairie du 20 août 2020
Face à la situation dévalorisant fortement notre station balnéaire, la nouvelle Municipalité va s'intéresser de près aux problèmes de la qualité des eaux de baignade.
communique-Qeb-Saint-Palais-sur-Mer-20-0
Document Adobe Acrobat 133.0 KB

L'exutoire de la STEP au Puits de l'Auture :

Placé au Puits de l'Auture, l'exutoire de la station d'épuration déverse en mer l'eau traitée. Une petite partie de l'eau traitée ne sera pas rejetée mais servira à l'arrosage du golf. 

Ces eaux ne peuvent être rejetées qu'à certaines heures, lors de la marée descendante afin d'éviter qu'elles puissent être renvoyées vers l'estuaire bordé de nombreuses plages.

Les photos suivantes ont été prises quelques minutes après la fin de la marée descendante de coeff 113, samedi 19 sept 2020, au puits de l'Auture. Donc en dehors du créneau imposé par arrêté préfectoral des heures de rejet (pleine mer PM +0,5 h - PM + 5,5 h). Pourtant, de l'eau est rejetée. Est-ce à cause des fortes pluies qui avaient eu lieu la nuit précédente ? 

Pour précision : au moment de la prise des photos, le courant de marée était nul (étale) mais pas celui de l'estuaire. D'où le flot vers l'Océan, au large de la plage des Combots. A marée montante, ce flot, non encore dispersé peut être ramené vers nos plages ! Le non-respect des heures de rejet semble témoigner d'un état de saturation de la STEP.